Samedi 12 Novembre 2016

Caroline Personne

< Personne Chante Tachan >

Extraire les plus belles chansons du répertoire d'Henri Tachan, les enrober d'une nouvelle musicalité, y ajouter une touche de féminité, voila les ingrédients du nouveau projet musical de la chanteuse Caroline Personne.

Accompagnée par Clélia Bressat-Blum aux claviers et Maurade Méniri aux guitares, un Hommage attachant à Tachan, ce chanteur toujours bien vivant, qui écrivait comme Charlie-Hebdo dessine...

Vendredi 25 Novembre 2016

Les Frérots

Même s’ils s’inscrivent dans une tradition des duos dans la chanson, Les Frérots ont cette particularité qu’ils semblent chanter d’une seule voix, notamment grâce à leurs "découpages" qui semblent parfois s’apparenter à ce que font les rappeurs.

Le genre "chanson française" est sans doute ce qui convient le mieux pour les décrire, parce que le texte a une importance fondamentale. Cependant, la qualité mélodique et harmonique des compositions est aussi importante du fait d’un univers musical varié, mêlant chanson, musette, classique et jazz. Pour résumer, c’est de la chanson française riche de nuances grâce à des arrangements délicats.

C'est toute une palette de sentiments qui est présentée, du rire aux larmes, de la chanson intimiste à celle "coup de gueule", chanson réaliste, sociale, d’amitié, mais aussi chanson ou transparait l’amour au revers de la pudeur. Car Arnaud et Gino ont ce côté impudique de la pudeur des gens qui sont faits pour la scène et réciproquement...

L’un vient de la rue, l’autre de l’institutionnel, l’un est Hardy, l’autre est Laurel, ils ont tout deux la puissance, la fragilité et la puissance de la fragilité.

Dimanche 27 Novembre 2016

Mégaphone Tour         Maud Octalinn , David Lafore, Dantone

Apéro -concert : on grignote à partir de 19H , concert à 20H

MAUD OCTALINN : Quand Maud Octalinn entre en scène, c'est du spectacle survivant : des mots crus et doux, un piano sage et fou, des mélodies graciles mais pas faciles... Piano solo, elle conte son intimité avec une sincérité désarmante. Tantôt graves tantôt mutines, ses hymnes tragi-comiques et ses comptines auto-dérisoires bercent et secouent. S’il fallait situer le personnage : quelque part pas très loin de Bridget Jones, Brigitte Fontaine, Buster Keaton et autres (z)héros joyeusement désenchantés. Certains y voient du Barbara clown, d'autres du Regina Spektor punk, mais l'Octallinn est toujours là où l'on ne s'y attend pas !

DAVID LAFORE : Balançant entre humour et sensibilité, il ne se refuse aucune extravagance. Son insolence et son premier degré surprennent parfois autant que les envolées électro de "J'ai l'amour", son nouveau disque, pour peu qu'on se laisse emporter par le piquant du personnage et le cynisme de sa plume.

DANTONE: Avec des pantalons trop courts et de petits gestes trop lents, Dantone - s’il lui est laissé assez de temps pour accomplir son oeuvre - chantera les Hommes, l'amour et la vie, le tout marqué au sceau du temps mais aussi de la simplicité, dans ce qu’il sera bientôt communément convenu d’appeler, de la chanson française subaquatique.