Du 25 au 29 Juillet 2018

L’ADMIRABLE FESTIVAL DES FROMAGES DE CHEVRE 2018

 

Du 25 au 29 juillet à Courzieu 69690
Auberge de la Buissonnière

 

OUVERTURE LE 25 avec MON COTE PUNK

 

Puis pendant trois jours et dans le désordre 6 spectacles par jour !

 

Picon mon amour
Le Théâtre du Fil
Onde de choc
Kawit
Linga Bungo Orchestrar
Sabine Drabowitch
Artificial Red
Pascal Mathieu
Les Roses en délire
Les ridicules
Nathanaëlle Quoinez
Fatras
JeHaN
Astuces
Tibo
Lucrece Sassella
Lefdup et Les autres
Fanch
Les Ateliers du Mascaret
Paccoud et le Sister System
Laura Fedida
Ondine Cloez

 

SOIREE DE CLOTURE LE 29 à partir de minuit  avec  ZOULOUZBECK BAND

LES CHEVRES

 

rencontres extra-ordinaires

 

donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui lont

 

HISTORIQUE

2005 - 2017

 

RENCONTRER LA PAROLE DE L’AUTRE

 

L’humain, l’exclusion et l’artistique

 

 

LES CHEVRES,

 

Ce sont des journées de rencontres entre des personnes marginalisées, en situation de handicap ou placées en institutions, avec des gens du milieu du spectacle vivant, le tout dans un cadre rural.  

 

Ces journées se veulent ressembler à un festival qui valoriserait les prestations scéniques en les encadrant d’artistes et de techniciens professionnels sans en subir les contraintes.

 

Le point commun des performances présentées tient dans leur sincérité, dans la beauté du geste offert et dans le réel contenu poétique.

 

Tous les participants sont volontaires et s’investissent dans ce seul but : donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont.


BATIR DES ESPACES SCENIQUES

 

dans un cadre rural

 

 

 

et les mettre à la disposition de ceux qui ny ont pas droit

 

 

 

pour balayer la compassion

 

site de la Buissonnière à Courzieu (69690)

 

 

 

 


Direction artistique : Christian Paccoud

 

Direction technique : Jean-Baptiste Lepin

 

 

 

113 GROUPES OU ARTISTES SOLO

 

ONT DEJA PARTICIPE AU FESTIVAL

 

 

 

 

 

BENJAMIN ABITAN - ACHILE ET SES RUTZ BUBEN - ANTOINE AMIGUES

 

WLADIMIR ANSELME - ANTE ET LES GROS - CIE A PAS CONTES - LEZ ARMUSES  ARLT - ASTUCES - LE BATEAU THEATRE – BERYL B - BENJAMMIND

 

BERTRAND BELIN - BISTANCLAQUE – BORIS BOURDET – RENE BOURDET

 

BURE HALEUR - MICHEL BÜHLER – ROWLAND BUYS - STEPHANE CADE

 

NICOLAS CAMBON - ALICE CAREL - SUZIE CLOUS - COURCIRK - COTXET THEATRE

 

ELOÏSE DECAZE - YANNICK DELAUNAY - CIE DEMAIN ON CHANGE TOUT

 

THE JUDGE - JEAN DUBOIS - NICOLAS DUCRON - ARMELLE DUMOULIN

 

GILLES DUMOULIN - CLAIRE ELZIERE - MICHELE ENEE - FANTAZIO - FANTINE FATRAS - LE THEATRE DU FIL - NICOLAS FLESCH - LES FRANCOISES

 

LES FREROTS - FRANCOIS GAILLARD – REMO GARY - JEANNE GARRAUD

 

LAURENT GAUTHIER - GOVRACHE - JEAN-LUC GUILLOTIN – CHAHINEZ HAMMADI PIERRE HENRI - HORSE RADDISH - LES HULLUUS -  JAU - NICOLAS JOSEPH ELENA JOSSE - JUJA LULA - KATEL - KAWIT – KOFEE MIAM MIAM

 

JEAN CLAUDE LAUDAT - CLAUDINE LEBEGUE - FRANCOIS LEMONNIER

 

YANNICK LE NAGARD - MALIKA - MANU LODS - MACADAM BAZAR

 

LA DERNIERE MESURE – ZOE MALOUVET - EMILIE MARSCH - AURELIE MIERMONT MIMILE ET LES RAMULOTS - ALBERT MESLAY - MON COTE PUNK 

 

OMAR ET MON ACCORDEON - VALERE NOVARINA - LES OISEAUX

 

CELINE OLLIVIER - LES ONGLES NOIRS - FRANCOIS ORANGE

 

CHRISTIAN PACCOUD - DOMINIQUE PARENT – PEYO - LOUISE PERRON-CHENE SOPHIE PLATTNER - CIE LE P’TIT MONDE – LA P’TITE SŒUR - FRANCOIS PUYALTO  LA RUE KETANOU - LES RIM’AILLEURS - ARNAUD ROMAN – ROMANCERES ROMAIN - LES ROSES EN DELIRE - LES SANS - S.MOS - CELINE SCHAEFFER ANTOINE SAHLER - FRANCESCA SOLLEVILLE - ALAIN TERDIT - ANTOINE TOME ERIC TOULIS - TOURNEE GENERALE - GEORGES TRILLAT - CIE U GOMINA

 

UJHELY KINGA – CELINE VACHER - CHRISTIAN FERRARI - GREG VAN DER ELST HELENE VIAUX - JACQUES WREZ

 

MARC ZAMMIT – LES Z’APACHES - ZOULOUZBEK BAND

 

EDITION 2017

 

LES ARTISTES

 

 

 

Cie Parler Debout – La Rue Kétanou – Christian Paccoud – Armelle Dumoulin

 

François Lemonnier – Christian Ferrari – Nicolas Cambon – Les oiseaux – Georges Trillat

 

Nicolas Joseph – La p’tite sœur – Antoine Amigues – Céline Ollivier – Emilie Marsh

 

Anté et les gros – Antoine Tomé – Eric Toulis – Cie Demain on Change Tout

 

 

 

LES COMPAGNIES INVITEES

 

 

 

LE COTXET THEATRE dans Oliver twist

 

personnes en difficultés sociales

 

 

 

LES ROSES EN DELIRE chansons

 

handicap mental, déficience intellectuelle

 

 

 

LE THEATRE DU FIL

 

dans Antigone sans domicile fixe

 

théâtre de réinsertion sociale

 

 

 

ASTUCES

 

 personnes trisomiques autonomes

 

Rock – Jazz - Poésie

 

 

 

et…

 

 

 

LES CABARETS INATTENDUS

 

scène ouverte à tous et tous les jours

 

 

 

BEAUCOUP PLUS QU’UN FESTIVAL

 

 

 

            Comme chaque année, l’entrée était libre. Outre la soirée d’ouverture avec le groupe « La Rue Kétanou » qui a fait monter la jauge à 1200 spectateurs, la fréquentation estimée est passé à 600 personnes par jour avec une pointe à 700 le samedi. Vingt-trois spectacles ont été présentés sur cinq jours, dont huit créations venues de milieux marginalisés, ainsi qu’un spectacle final mêlant tous les protagonistes du festival.

 

 

 

            Le public ainsi que les bénévoles viennent pour un tiers de la région de Courzieu, un tiers de Paris et un tiers d’un peu partout en France.

 

 

 

            Le festival 2017, huitième édition, a été de loin le plus réussi. Tant dans sa forme artistique que dans son organisation. Quarante artistes, quatre-vingt-quinze bénévoles au service d’une seule cause : faire entendre dans les meilleures conditions les créations des exclus.

 

 

 

               Le principe de ne pas dire aux spectateurs quel spectacle il va voir a été maintenu. Le public a un programme sur lequel figurent des noms d’artistes et les horaires des séances, mais il ne sait jamais quel spectacle il va voir. Les artistes « connus » incitent le public à venir voir ceux dont ne parle jamais, sinon avec une certaine compassion.

 

 

 

Ainsi, le groupe Astuces constitué de personnes trisomiques a joué devant 600 personnes venues assister à un concert qui aurait pu être un concert de plus, et qui s’est révélé être un pur moment de grâce tant dans l’esprit du public que dans celui des musiciens et de tous ceux et celles qui ont permis de mettre en place cet instant rare.

 

Le Théâtre du Fil au grand complet nous a proposé « Antigone sans domicile fixe » Une vingtaine d’acteurs et actrices en costume, en plein air et sans micro devant 600 personnes bouleversées. Une magnifique réponse de la jeunesse aux détracteurs de cette génération soit disant inculte.

 

 

 

C’est là que nous avons compris que notre événement était bien plus qu’un simple festival, mais bel et bien cinq jours de rencontres extra-ordinaires.

 

……UN PEU D’HISTOIRE……

 

(de 2005 à 2015)

 

- 2005 -

 

Le premier festival

 

 

 

            D’abord, c’est en voyant le site de La Buissonnière que l’idée nous est venue d’y faire un festival. Ensuite c’est en rencontrant les habitants de la région et en confrontant nos problèmes, nos idéaux, que nous nous sommes rendus compte que nous avions un point commun : l’amour du travail bien fait et une certaine conscience de l’avenir de la planète, et donc des humains qui l’habitent.

 

 

 

Les paysans seraient des poètes

 

et certains de nos artistes feraient de la culture bio !

 

 

 

            La Compagnie Parler Debout est une association loi 1901 dont le but est de redonner la parole là où elle a disparue. Ça peut être dans les écoles, dans les hôpitaux, chez les ados en difficulté ou tout autre milieu défavorisé. Elle gère par exemple une chorale ouvrière, des espaces d’expression libre comme la goguette des Zénervés, ouverte à tous, où qui le veut peut monter sur scène et s’exprimer sur l’actualité. Par ailleurs, elle tente de remonter de-ci de-là des cabarets qui permettent de découvrir des artistes au début de leur création et qui manquent cruellement de lieux pour exercer leur art.

 

Jean Dubois

 

 

 

 

 

 

 

            Le nombre des petites salles a considérablement diminué et le nombre d’artistes a lui, beaucoup augmenté, ce qui fait qu’un chanteur qui débute aujourd’hui mettra une bonne dizaine d’années avant d’être éventuellement programmé dans un festival de chanson et encore, en première partie sans doute. Quand nous parlons de chanteurs, il ne s’agit pas de chanson mercantile en quête d’un quelconque partenariat en vue de la construction d’un projet de carrière : non ! Il s’agit tout simplement du droit à l’expression libre des poètes de notre époque.

 

 

 

Alors il nous est apparu que nous pouvions faire un festival nous même,

 

sans chercher à gagner de l’argent mais dans le but essentiel

 

que cette forme d’art existe.

 

 

 

            Mais comment faire pour payer les frais basiques d’un tel événement ? C’est là que La Compagnie Parler Debout et tous ses bénévoles interviennent, et notamment en organisant deux manifestations festives sur Paris qui nous permettront de collecter des fonds. Les points les plus importants à financer sont les voyages des artistes et des bénévoles, la nourriture quotidienne et la location du matériel son et lumière. Les artistes joueront gratuitement et l’entrée sera gratuite. Il y aura des rencontres « culture et culture » entre paysans et artistes avec des débats publics, des marchés bios et toutes autres formes de présentation des produits locaux.

 

 

 

            Par ailleurs Christian Paccoud (chanteur, metteur en scène et musicien) fera un travail en amont avec les enfants de Courzieu autour d’un spectacle qu’il présentera le 7 avril : « Arthur le Pêcheur de Chaussures ». Ceci dans le but de faire participer les enfants au festival.

 

 

 

            Nous aimerions également inviter des chorales locales et toute autre activité artistique « amateur » de la région.

 

 

 

Le but de ce festival est donc de faire briller pendant quatre jours

 

des spectacles qu’on nous dissimule et des produits agricoles

 

qu’on voudrait voir dans toutes nos assiettes.

 

 

 

 


 - 2010 -

 

on recommence !

 

 

 

LES ARTISTES

 

 

 

BENJAMIN ABITAN – ARLT – BERTRAND BELIN – LEZ ARMUSES - 

 

ARMELLE DUMOULIN – LES SŒURS SISTERS – FANTINE LEPREST - LES FREROTS JEANNE GARAUD – LAURENT GAUTHIER - PIERRE HENRI -  KAWIT - 

 

CHRISTIAN PACCOUD – ROMAIN – TETES DE PIAF – TOURNEE GENERALE – UJHELYI KINGA – MARC ZAMIT

 

 

 

            Depuis 2005, des choses ont considérablement changé. Le site a été aménagé et nous pouvons installer la grande scène face à la vallée. La fromagerie a été nettoyée et aménagée en salle de théâtre baptisée « La Fromagerie - Théâtre Daniel Znyk ». Il y a donc désormais 2 espaces de jeu.

 

C’est une édition de mise au point tant technique qu’artistique. De nouveaux bénévoles s’inscrivent dans l’aventure. La fréquentation commence à augmenter. Nous accueillons désormais une centaine de spectateurs par jour : l’enthousiasme est général.

 

Le graphiste Gaël Delpech prend en main les visuels.

 

 

 

- 2011 -

 

 

 

LES ARTISTES

 

DORINE BRUN – LES SOEURS SISTERS - FABIENNE DUBOIS - KATEL – SUZY CLOUS  - PIERRE HENRI - FRANCOIS ORANGE - FRANCOIS LEMONNIER – MANU ET LA DERNIERE MESURE - CHRISTIAN PACCOUD - LE P'TIT MONDE - ARMELLE DUMOULIN  - MON COTE PUNK - LES ZARMUSES - TOURNEE GENERALE

 

 

 

LES COMPAGNIES AMATEURS

 

 

 

LE BATEAU THEATRE

 

Centre Educatif Fermé de Sainte-Ménéhould

 

LES SANS

 

Lieu ressources Pézénas

 

LE THEATRE DU FIL

 

Réinsertion par le théâtre

 

LE GROS CŒUR

 

Chorale amateur

 

 

 

NOMBRE DE SPECTATEURS PAR JOUR : 300

 

 

 

            En dehors de son appellation amusante, le « festival des fromages de chèvre » a pour but de réunir pendant cinq jours des gens venus de régions différentes, d'âges différents, de statuts sociaux différents, et dont le point commun est d'être d'une façon ou d'une autre en marge de la société.

 

Pour cela nous avons fait appel à des artistes sans tenir compte de leur notoriété mais plutôt de leur motivation, chacun acceptant de présenter son spectacle bénévolement et de préparer un final avec les « exclus ».

 

 

 

            Un peu comme des motocyclistes emmènent des handicapés physiques dans leur side-car, un peu comme des cavaliers promènent des autistes sur leurs chevaux, les artistes prennent des individus sous leur aile et les aident à faire une chanson, un texte ou même un numéro de cirque.

 

 

 

            Pour faire venir un public nombreux, le programme mélange artistes connus et troupe de débutants. Il y a quatre horaires par jour, les gens connaissent le nom des artistes présents mais ne savent pas qui passe quand. Ainsi tous les spectacles font salle comble.

 

 

 

            Le spectacle final se prépare en fait tout au long de l'année. D'abord une chorale, le « gros cœur » travaille le chant tous les dimanches. Cette chorale est constituée de personnes venant de toutes les couches sociales et accepte tout le monde sans audition préalable. C'est cette fusion du chant qui unit les individus et crée des motivations fortes. Le « gros cœur » est le moteur principal des bénévoles présents sur le festival. Viennent s'y ajouter des bénévoles locaux issus pour la plupart du milieu rural. De cette rencontre naît une énergie incroyable qui rend possible le grand défi de faire un festival sur un site à priori destiné du milieu paysan à faire des fromages de chèvre.

 

Les troupes participant à cet événement sont constituées soit d'adolescents en difficulté comme les jeunes du Centre Éducatif Fermé de Sainte-Ménéhould, soit des jeunes en réinsertion, comme ceux du Théâtre du fil - qui ont présenté deux spectacles cette année-, soit encore des adultes en réinsertion sociale comme la troupe des « Sans » de Pézénas, venus au nombre de cinquante cette année.

 

 

 

            Des textes sont recueillis tout au long de l'année par Christian Paccoud et Armelle Dumoulin dans des ateliers d'écriture, dans de simples rencontres, ou encore par le biais d'internet. Christian Paccoud compose alors des musiques puis transmet, toujours par les voies internet, les partitions aux artistes programmés qui vont ainsi pouvoir travailler en amont les chansons. Puis durant tout le temps du festival, ils répètent avec les jeunes et les exclus et apportent leur savoir, leurs idées musicales, mais surtout leur enthousiasme, ce qui créé une joie commune révélatrice des « non-dits », souvent cause des problèmes d'exclusion sociale.

 

Ainsi, une trentaine d'artistes confirmés ont participé cet été à ce festival ainsi qu'une centaine d'amateurs, dont trois jeunes du Centre Educatif Fermé, soutenus par quatre-vingt bénévoles, tous dévoués à cette cause nouvelle et très en marge des actions politiques : donner la parole à ceux qui ne l'ont pas et pour d'autres raisons que ceux qui l'ont. Le dernier jour du festival, un show d'une heure et demie, digne des plus grands, a été présenté devant quatre cents personnes sur la grande scène, avec sept musiciens, quatre choristes-actrices, éclairé par Olivier Sand et sonorisé par Gille Barouk : preuve publique que tout un chacun est capable d'aller chercher au fond de soi le miel de la poésie et l'énergie libératrice du chant.


- 2012 -

 

 

 

LES ARTISTES

 

 

 

ACHILLE ET LES RUTZ RUBEN - LEZ ARMUSES - COURCIK'8BENJAMIN

 

 FABIENNE DUBOIS - CLAIRE ELZIERE - FATRAS - FRANCOIS ORANGE  

 

GOVRACHE -  GREG VAN DER ELST - HORSE RADDISH - CLAUDINE LEBEGUE FRANCOIS LEMONNIER - CHRISTIAN PACCOUD – LA DERNIERE MESURE 

 

CELINE OLLIVIER – LES ONGLES NOIRS -  LE PETIT MONDE - SUZY CLOUS

 

 

 

LES COMPAGNIES INVITEES

 

 

 

LES ROSES EN DELIRE

 

handicap mental

 

 

 

LES SANS

 

Handicap mental et social

 

CIE THEATRE LE BATEAU

 

Centre Educatif Fermé

 

THEATRE DU FIL

 

Réinsertion par le théâtre

 

- 2013 -

 

 

 

LES ARTISTES

 

 

 

BERTRAND BELIN - BURE HALEUR - BENJAMIN - COURCIK’8

 

NICOLAS DUCRON & et ALEXANDRE LEAUTHAUD

 

LES ARMELLES DUMOULIN -  FANTAZIO - MIMILE ET LES RAMULOTS

 

VALERE NOVARINA - CHRISTIAN PACCOUD - FRANCOIS ORANGE

 

CIE LE P’TIT MONDE – LES SŒURS SISTERS – JEAN DUBOIS

 

 FRANCOIS LEMONNIER – LES ZARMUSES

 

 

 

LES COMPAGNIES ACCUEILLIES

 

 

 

ARC75 EQUIPE PARIS

 

13 jeunes et éducateurs de rue

 

LE BATEAU THEATRE

 

Centre Educatif Fermé

 

LES SANS

 

Handicap mental et social

 

LE THEATRE DU FIL

 

Réinsertion par le théâtre  

 

LE GROS CŒUR

 

Chorale amateur

 

« J'ai envie que l'impossible soit possible et que tous mes rêves soient accessibles comme danser avec les elfes et les fées. Que tout ne soit pas toujours du self-contrôle »

 

Sinath


L’ANNEE DU GRAND CIRQUE DU MALENTENDU

 

 

 

            Cette année, l’accent a été mis sur le « verbe ». Même les tickets-repas ou boissons présentaient de petits poèmes. Tout au long de l’année des textes sont créés, mis en musique, répétés et portés à la scène. Cette année ils ont été recueillis à Douai, Liévin, Arras (jeunes placés en milieu ouvert et en centré éducatif fermé), Pézenas (adultes du Lieu Ressources) et à Sainte-Ménéhould (jeunes placé au centre éducatif fermé). Le thème proposé était le malentendu.

 

 

 

            Les rencontres ont lieu par le biais de l’écriture mais aussi par le travail de répétition en vue du spectacle final et enfin par la vie en commun sur le site du festival, préparation, cuisine, montage des scènes etc…

 

 

 

            Plusieurs créations ont été présentées durant les cinq jours du festival.

 

 

 

LES ETRES DE LUMIERE

 

 

 

            Textes écrits au Lieu Ressource de Pézenas. Les participants étaient invités à écrire sans retenue, en totale liberté de fond et de forme. Ils étaient en liaison internet avec Christian Paccoud et la création se faisait en direct les jours de rencontre sur place, environ deux jours par mois mais aussi, tout au long des semaines et à distance. C’est ce rapport permanent et gratuit qui créé une réelle confiance entre les protagonistes. Le travail de Christian Paccoud consistait à mettre en avant chaque œuvre, soit en les exposant dans un petit recueil, soit transformant ces textes en chansons.

 

 

 

            La particularité des chansons se remarque sur la durée. Un cri, un désespoir, un aveu sublimé par un refrain change de sens au fil du temps. C’est le fait de rabâcher, de chanter, de garder en tête un refrain, même triste, qui transforme le cri, le désespoir ou l’aveu en joie de chanter en cœur ou même de danser sa peine.

 

 

 

            Ces textes et chansons ont été présentés en public au festival devant environ 200 spectateurs, interprétés par des acteurs professionnels, par des jeunes du Théâtre du Fil et chantées par de vrais interprètes. Un recueil a été édité et offert au public.

 

 

 

            Certaines chansons ont été même été mises au répertoire de certains groupes et seront donc interprétées dans les mois et années à venir, ainsi que par la chorale le Gros Cœur.

 

 

 

            Le cri, le désespoir ou l’aveu jeté un jour comme une bouteille à la mer deviennent ainsi un drapeau, porte-parole des autres, et redonne à son auteur la dignité qu’il n’aurait jamais du perdre.

 

 

 

 

 

LA SOUVENANCE

 

 

 

            Des textes ont été recueillis, il y a quelques années par Sylvain Siboni, psychologue au Forum Jean Vignalou de l’hôpital Charles Foix à Ivry sur scène auprès de personnes âgées en fin de vie. Un travail dramaturgique a été réalisé par Christian Paccoud et après plusieurs séances de répétition, 9 acteurs et actrices ont présenté une lecture publique devant 350 spectateurs médusés. Une troupe de théâtre a décidé de monter ces textes dans la saison 2013-2014.

 

 

 

            Il semblerait qu’un lien fort se soit tissé entre le milieu gériatrique et le milieu artistique.

 

 

 

LE CŒUR DES HOMMES (70 participants)

 

 

 

            En septembre, nous apprenions le décès de Michel Buissière, chef charismatique de la chorale des Sans. Cette disparition laissait non seulement un vide chez les participants à cette chorale en plein essor et rencontrait enfin le succès, mais aussi un manque de projets pour l’année à venir. C’est de ce vide qu’est venue l’idée de proposer un nouveau répertoire totalement différent et dont l’aboutissement serait le jumelage de la chorale des Sans avec le Gros Cœur, chorale parisienne dirigée par Christian Paccoud et dont la réputation n’est plus à faire. Ce dernier a donc fait, bénévolement, de nombreux aller-retour Paris-Pézenas et deux représentations ont été données à Pézenas et à Gabian, puis une troisième au festival des fromages de chèvre devant 350 spectateurs.

 

 

 

            Nous avons remarqué une très grande assiduité aux séances de répétition, et une évolution très marquée de la qualité du chant. Chaque chanteur et chanteuse, touché par cette générosité s’est dépassé, allant chercher très loin au fond d’eux même l’énergie qu’il ne connaissait peut-être pas, et surtout se sont mis à l’écoute de l’autre comme rarement.

 

 

 

            Ce spectacle sera joué à l’automne à Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE SPECTACLE FINAL

 

 

 

            Ce spectacle a réuni sur scène les jeunes du centre éducatif fermé de Sainte-Ménéhould, les Sans, les jeunes du Théâtre du Fil, le Gros Cœur, les acrobates de Courcik’huit et les artistes et musiciens du festival.

 

 

 

            Les textes et chansons présentés tout au long du festival ainsi que d’autres écrites dans divers ateliers ont été répétés pendant la durée du festival par les musiciens et artistes présents. Ainsi les exclus ont joué, chanté et parfois même dansé leurs œuvres accompagnés par douze musiciens devant une salle archi-comble et enthousiasmée.

 

Il n’y avait plus de professionnels ou d’amateurs, il y avait des humains qui faisait de l’art ensemble avec pour dénominateur commun la joie.


 - 2015 -

 

2 jours de canicule, 3 jours de pluie !

 

 

 

LES ARTISTES

 

 

 

CIE UGOMINA - CHRISTIAN FERRARI  - BURE HALEURS - LES FRANCOISES

 

MANU HOLLARD - JEAN-LUC GUILLOTIN - FRANCOIS LEMONNIER

 

THE JUDGE - CHRISTIAN PACCOUD - LES SŒURS SISTERS

 

SAMUEL HERAULT - S.MOS -  ARNAUD ROMAN - ALBERT MESLAY

 

LAURENT DAMERY - OMAR ET MON ACCORDEON

 

TRIO DUMOULIN-HERENGT-BARONI - LES HULLUUS

 

KAREN ET GIL - FRANCESCA SOLLEVILLE

 

 

 

LES COMPAGNIES INVITEES

 

 

 

LE COTXET THEATRE

 

personnes en difficultés sociales

 

LES RIM’AILLEURS

 

Florent Noblot poète, artiste interprète handicapé moteur

 

LES ROSES EN DELIRE

 

handicap mental, déficience intellectuelle

 

LE THEATRE DU FIL

 

théâtre de réinsertion sociale

 

 

 

CONTINUER MALGRE TOUT

 

 

 

Le festival 2014 n’ayant pas eu lieu pour des raisons financières et afin de combler ce vide, des événements ont été organisés durant toute l’année à Paris et dans de nombreuses villes de province. Ces soirées baptisées « Cabarets Saksébon » ainsi que des dons ont permis de récolter environ 12 000€. Tous les bénévoles, tous les techniciens, tous les artistes ont tout fait pour que le festival se déroule dans des conditions optimums, malgré le manque de fonds et les nombreuses difficultés que ce genre de manifestation engendre dans le contexte actuel.

 

Les 2 premiers jours, caniculaires, nous avons eut une grosse affluence qui laissait augurer une réussite totale. Malheureusement, une pluie ininterrompue sur une durée de trois jours est venue perturber le déroulement des spectacles et on a vu la fréquentation baisser d’environ 2 tiers. Le public relativement nombreux malgré tout (400 personnes par jour environ) fut extraordinairement solidaire et omniprésent et si la force émotionnelle était là, les recettes, elles, n’ont pas été à la hauteur.

 


Toutefois, cette force artistique émanant des troupes accueillies, Le Cotxet Théâtre, le Théâtre du Fil, les Roses en délire et surtout l’incroyable prestation des Rim’ailleurs, nous pousse à reconduire l’événement en 2016.

 

 

 

FLORENT NOBLOT


FESTIVAL DES FROMAGES DE CHEVRE 2016

 

 

 

LES RENCONTRES EXTRA-ORDINAIRES

 

 

 

LES ARTISTES

 

 

 

Béryl B - Cie A pas Contés - Boris Bourdet - Zoé Malouvet -  Louise Perron-Chene - René Bourdet - Remo Gary - Armelle Dumoulin - Zoulouzbek Band - Rowland Buys - François Puyalto - Fantine – Romanceres - Claudine Lebègue - Jeanne Garraud - Arnaud Roman et Cie - Kofe Miam Miam -  Chahinez Hammadi - Eléna Josse - Les Z’apaches - Macadam Bazar – François Lemonnier –

 

 

 

 

 

LES COMPAGNIES INVITEES

 

LE COTXET THEATRE :

 

personnes en difficultés sociales

 

Twist again - Spectacle de poésie

 

ASTUCES :

 

personnes trisomiques autonomes

 

Rock – Jazz - Poésie

 

LES ROSES EN DELIRE :

 

handicap mental, déficience intellectuelle

 

Spectacle de chansons

 

Viens je ne te hais point – Théâtre

 

LA CIE PARLER DEBOUT :

 

adolescence en difficulté théâtre amateur

 

Le discours aux animaux -  Théâtre

 

LE THEATRE DU FIL :

 

théâtre de réinsertion sociale

 

Dilemme – Théâtre

 

LE TAILLIS VERT

 

Handicap mental

 

Aide à l’entretien du site